Entretien Poutine-Macron sur le Haut-Karabakh

·1 min de lecture
ENTRETIEN POUTINE-MACRON SUR LE HAUT-KARABAKH
ENTRETIEN POUTINE-MACRON SUR LE HAUT-KARABAKH

MOSCOU/PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont entretenus samedi au téléphone du conflit opposant l'Arménie à l'Azerbaïdjan dans l'enclave du Haut-Karabakh, les deux présidents exprimant leur forte préoccupation face à l'intensité des affrontements et à l'implication de combattants venant de Syrie et de Libye, a déclaré samedi le Kremlin.

Le président russe a informé son homologue français des mesures prises par Moscou pour faire appliquer un cessez-le-feu et tenter de parvenir à une solution négociée à la crise, a ajouté le Kremlin.

Les deux présidents "ont convenu de la nécessité de mettre fin aux combats, afin de permettre le retour à des négociations sur une base réaliste, l’objectif principal devant être d’assurer le maintien des populations arméniennes sur cette terre et la fin des souffrances pour les populations civiles", a de son côté indiqué l'Elysée dans un communiqué.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev, soutenu par le président turc Recep Tayyip Erdogan, réclame le retrait total des combattants pro-arméniens du territoire.

La Russie et la France coprésident avec les Etats-Unis le groupe de Minsk, chargé par l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) d'une médiation dans ce conflit qui remonte au début des années 1990.

Les combats ont repris le 27 septembre dans l'enclave azerbaïdjanaise peuplée majoritairement d'Arméniens, faisant des centaines de morts.

Trois trêves négociées par Moscou et Washington n'ont pas permis de faire cesser les affrontements, les plus violents depuis la guerre pour le contrôle de l'enclave qui a fait quelque 30.000 morts entre 1991 et 1994.

(Gabrielle Tétrault-Farber, avec Elizabeth Pineau à Paris, version française Jean-Stéphane Brosse)