Entretien Merkel-Trump sur la Syrie et l'Ukraine

La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Donald Trump se sont entretenus lundi par téléphone et ont partagé leurs inquiétudes concernant la Syrie, notamment la situation humanitaire dans la région d'Idlib, au nord-ouest du pays. /Photo prise le 26 août 2018/REUTERS/Hannibal Hanschke (Reuters)

BERLIN (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Donald Trump se sont entretenus lundi par téléphone et ont partagé leurs inquiétudes concernant la Syrie, notamment la situation humanitaire dans la région d'Idlib, au nord-ouest du pays, ont annoncé leurs services respectifs.

"Les deux dirigeants ont appelé à une action internationale pour empêcher une crise humanitaire dans la région d'Idlib", a déclaré la porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué.

"La Russie est appelée à agir avec modération sur le gouvernement syrien et à empêcher une nouvelle escalade", a dit de son côté le porte-parole d'Angela Merkel.

Trump et Merkel ont aussi discuté de l'Ukraine et des relations commerciales, a ajouté Steffen Seibert, sans donner davantage de précisions.

Le régime syrien de Bachar al Assad, soutenu par Moscou, affirme avoir pour objectif de reconquérir l'enclave d'Idlib, dernier bastion tenu par les rebelles et où se sont aussi réfugiés des civils et des groupes djihadistes.

Une vague de frappes aériennes a été menée ce mois-ci, en prélude à ce qui pourrait être une offensive à grande échelle des forces pro-gouvernementales.

Angela Merkel avait déjà fait part de ses inquiétudes concernant la région d'Idlib auprès du président russe Vladimir Poutine lors de leur rencontre ce mois-ci.

(Andrea Shalal, avec la contribution de Steve Holland à Washington; Jean Terzian pour le service français)