Les entreprises tech donnent pour reconstruire Notre-Dame

1 / 2

Les entreprises tech donnent pour reconstruire Notre-Dame

Apple, Capgemini, Bouygues, Orange se mobilisent pour « faire revivre » Notre-Dame ravagée par un incendie dans la nuit de lundi 15 avril. Au global, la somme promise s’élèverait à près d’un milliard d’euros.

L’info

Apple, Capgemini, Bouygues, Orange… Les grandes entreprises de la tech se bousculent pour contribuer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, dévastée par le feu dans la nuit du lundi 15 avril. Deux modes sont évoqués pour l'instant : le don défiscalisé d’argent ou le mécénat de compétences.

Ce que ça implique

Si Tim Cook n’a pas précisé le montant ni la forme de la contribution de la marque à la pomme, c’est le concours au plus gros montant entre les entreprises françaises.
Le géant des service du numérique français CapGemini a annoncé le versement d’un million d’euros, mardi 16 avril, pour rebâtir la cathédrale, en solidarité à « l’effort national ».
Le même jour, Martin et Olivier Bouygues ont évoqué un don de 10 millions d’euros, ajoutant que le groupe Bouygues s’engagerait dans un mécénat de compétences dans le cadre des travaux de rénovation.
De son côté, Orange a déclaré mettre en place une plate-forme de collecte de dons par sms (au 92 500) lors des « soirées de solidarité » organisées par TF1 et France Télévisions, jeudi 17 avril. 

Le contexte

Ces annonces s’ajoutent aux promesses de dons de grands industriels français, entre autres la famille Pinault (100 millions d'euros) et le groupe LVMH (200 millions). Le montant global des dons frisent le milliard d’euros, qui bénéficieront d'une défiscalisation grâce à la loi Aillagon...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi