Entreprises : la restauration s'adapte à la pandémie

Des cantines vides, délaissées par les salariés à cause de la crise sanitaire. Dans un restaurant qui sert d'habitude 500 salariés, il a fallu s'adapter. Le salarié choisit maintenant son repas via son smartphone et vient récupérer la commande au restaurant. Une nouvelle manière de prendre sa pause, et une innovation indispensable pour le géant du secteur Elior. Limiter les pertes À cause du coronavirus, Elior a vu son chiffre d'affaires baisser de 45%. Le géant de la restauration collective a dû supprimer 1 833 emplois. Cette nouvelle activité doit permettre de limiter les pertes. "Le chiffre sanitaire agit comme un véritable accélérateur. Les usages, on les voyait évoluer, mais effectivement, il faut penser à réinventer rapidement le modèle", explique Patrick Boisseau, directeur régional d'Ile-de-France, groupe Elior. Mardi 27 octobre, les pouvoirs publics ont appelé à recourir au maximum au télétravail.