Comment les entreprises se préparent à revenir au télétravail à grande échelle

·1 min de lecture

Avec l'hypothèse d'un reconfinement qui se rapproche, les entreprises se préparent déjà à devoir basculer à nouveau vers un télétravail massif. L'expérience du confinement a préparé le terrain, même si la situation a changé en quelques mois : pour les petites entreprises, le télétravail n'est pas toujours une solution privilégiée.

Journée cruciale pour l'exécutif : face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19, il faut prendre des mesures plus fortes que le couvre-feu. Selon les informations d'Europe 1, avant un deuxième Conseil de défense mercredi matin, le gouvernement privilégie la piste d'un reconfinement généralisé. Des exceptions seraient à l'étude à Bercy pour préserver certains secteurs. Mais il y a déjà une certitude : le télétravail va devenir quasiment obligatoire dans les entreprises où l'activité s'y prête. Mais sont-elles prêtes, alors que la reprise économique est encore fragile ? Europe 1 a enquêté.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une rentrée synonyme de retour au bureau

Si tous les Français, ou presque, ont fait l'expérience du télétravail lors du confinement, la situation a beaucoup évolué depuis le déconfinement. D’après la dernière enquête de la Dares - le département statistiques du ministère du Travail -, la rentrée de septembre a été synonyme de retour sur site : 70% des salariés ont retrouvé leur bureau. Résultat, seulement 12% sont encore en télétravail à temps complet actuellement. Même si, dans les grandes villes où la situation sanitaire est déjà très dégradée depuis plusieurs semaines, le télétravail partiel ou complet concerne jusqu'à 30 à 50% des salariés.

Mais ça ne suffit pas à freiner la propagation du coronavirus. "Quand on est sur un poste où on peut télétravailler, il faut télétravailler", a encore demandé la ministre du Travail Élisa...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :