Entreprises : parviendront-elles à sauver leur année ?

Depuis 17 ans, Esperanza et Gilles Georgieff possèdent un magasin de jouets à Paris. À deux mois de Noël, les rayons de jouets de leur boutique sont vides, car la boutique est fermée pour cause de crise sanitaire. Le couple s’occupe comme il peut, range et étiquette. "C’est le pire qui puisse arriver à un commerçant, de devoir fermer son magasin", commente Esperanza. Pour les aider, leur fille leur prête main-forte, en les aidant notamment à poster des videos sur internet afin qu’ils puissent continuer à vendre. Improviser Olivier Brière a repris l’entreprise familiale industrielle il y a 20 ans. Mais depuis quelques semaines, les questions le hantent : les machines vont-elles pouvoir continuer à tourner, si les salariés ne peuvent plus venir ? Durant la visite de France Télévisions, son directeur d’exploitation présente les symptômes du Covid-19. "Chaque jour, c’est une nouvelle organisation à mettre en place", confie-t-il. Il suffit parfois d’un absence, et c’est toute la chaîne de production qui est impactée.