Entreprises : un nouveau protocole sanitaire pour le déjeuner

Mardi 23 mars, des salariés déjeunent entre collègues à La Défense (Hauts-de-Seine) avec un mètre de distance. Mais dès mercredi, tout va changer : le patron d’un restaurant d’entreprise va devoir laisser une chaise par table, afin d’espacer ses clients. Désormais, une distance de deux mètres est obligatoire entre deux chaises, ou bien l’installation d’une paroi entre chaque personne. Ces collègues ne pourront plus déjeuner en face à face, à leur grand désarroi. "On nous enlève encore ce petit plaisir, c’est un peu dommage", explique une femme. La pause midi, un moment important pour les salariés "La pause du midi, c’est un moment où il y a du social, où on décompresse, et on ne peut plus le faire, donc métro-boulot-dodo, on est en plein dedans", estime un autre employé. Les entreprises sont incitées à distribuer des paniers repas pour que les salariés déjeunent à leur poste de travail, ce qui n’est pas au goût de tous. Ce nouveau protocole sanitaire oblige les entreprises à repenser la pause déjeuner de leurs salariés, au point que certaines pourraient être lésées, selon Benoit Serre, vice-président de l’association nationale des DRH. 15% des contaminations se produisent sur le lieu de travail, selon l’institut Pasteur.