Entreprises : l’apprentissage progressif du télétravail

Chaque lundi depuis septembre, un fabricant de logiciel de Rennes (Ille-et-Vilaine) met en place le travail à domicile. Le confinement l’a prouvé, le télétravail fonctionne dans cette entreprise, se couper des collègues toute la semaine peut devenir un handicap alors le patron a cherché le bon dosage : un jour par semaine, et le reste au bureau. "On pouvait perdre le collectif" "On a été très efficace pendant les deux mois de confinement, on a senti que l’entreprise allait vite maintenant il était temps à revenir à un peu de présentiel et de mixer, parce qu’on pouvait perdre le collectif. (…) Vous perdez toutes les relations informelles", explique Jocely Denis, fondateur de Digitaleo, à France 2. Le télétravail n’est pas une obligation. Certains salariés choisissent de venir quand même pour éviter toute distraction. D’autres se sont très bien adaptés à l’exercice.