Les entreprises confrontées à la multiplication des cas contacts : "On avise et on improvise"

·1 min de lecture

Le Covid-19 donne des maux de tête aux chefs d'entreprises. Confrontés à l'augmentation des cas contacts, ils doivent parfois revoir toute l'organisation du travail. Europe 1 s'est rendue au sein de la firme Franco American Image, une PME de 25 salariés spécialisée dans la communication.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 23 septembre

"Quand vous êtes patron de PME avec 25 salariés, vous faites office de DRH", déplore Lionel Roques, directeur de Franco American Image, obligé de jongler avec les plannings. "Tous les matins, je regarde mes mails pour savoir qui a eu un cas contact et qui va rester à la maison. On pilote à vue mais en plein brouillard donc en fait, on ne voit rien. Tous les jours, on avise et on improvise."

Une dizaine de personnes reconfinées sur 25 salariés

Une dizaine de personnes, sur 25 salariés au total, a dû être reconfinée. Cet état de fait n’est pas sans conséquence sur le travail, comme l’explique Elisa, manager : "Il y a un manque de continuité dans la relation des équipes et dans la construction."

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Laurence, directrice de clientèle, a été remise en télétravail la semaine dernière, quand son fils a ressenti des symptômes du Covid-19. "La vie s'arrête pendant une semaine et il faut se remettre en mode confinement", soupire-t-elle au micro d’Europe 1. Les allers-retours entre travail en présentiel et à distance deviennent récurrents. Lionel...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles