Entreprises : chaque employé devra respecter un périmètre de sécurité

C’est un périmètre de sécurité qui va se dessiner dans l’esprit de tous les salariés à partir du 11 mai. Un espace minimum de 4 m², soit 2 mètres sur 2 par employé, pour assurer une distanciation au travail. Les directives du gouvernement sont strictes. Chaque entreprise devra sortir la calculette. Pour ne pas prendre en compte l’espace occupé par le mobilier ou les imprimantes, nous avons fait le calcul. Pour une pièce de 20 m² visitée par les caméras de France 3, sans l’espace pris par les bureaux, il reste 12 m², soit la place disponible pour trois personnes. Réaménager les bureaux pour éviter la promiscuité Dans une entreprise lyonnaise (Rhône), les directeurs préparent le retour des salariés. En accord avec eux, seulement 20% des 500 employés reviendront lundi 11 mai. Pour assurer leur sécurité, il a fallu réaménager l’open-space. Une seule personne par îlot de bureaux, un nouvel agencement rassurant, selon l’une des salariées de l’entreprise. À défaut de garantir la distanciation, les entreprises devront fournir des masques à leurs salariés. En cas de non-respect de ces règles, les employeurs engageront leur responsabilité civile et pénale.