Des entreprises américaines s’engagent pour défendre le droit à l’avortement

Environ 1 000 personnes se sont rassemblées au palais de justice de Détroit, Michigan, le 24 juin 2022, en réponse à la révocation de l'avortement par la Cour suprême. 
Environ 1 000 personnes se sont rassemblées au palais de justice de Détroit, Michigan, le 24 juin 2022, en réponse à la révocation de l'avortement par la Cour suprême.

La révocation du droit fédéral à l'avortement aux États-Unis a immédiatement ouvert la voie à l'interdiction des interruptions de grossesse dans plusieurs États conservateurs. La décision de la Cour suprême américaine, vendredi 24 juin, a enclenché l'activation de loi prêtes à l'emploi (dites « lois-gâchettes ») dans au moins sept États, dont le Missouri et l'Oklahoma. En réaction à ce tour de vis historique, une riposte s'est mise en place au sein des multinationales américaines. Comme le détaille CNN, plusieurs firmes spécialisées dans la tech, le divertissement ou encore les médias ont annoncé dans la foulée leur intention de soutenir leurs salariées contraintes d'avorter hors de leur État.

Parmi ces initiatives, Netflix propose une enveloppe de 10 000 dollars pour les soins médicaux de ses salariées, qui comprend le voyage pour se rendre dans une clinique pratiquant des avortements. Disney prévoit également de soutenir financièrement ses collaboratrices, ou encore Warner Bros, qui a assuré élargir sa politique santé aux soins médicaux en lien avec les « droits reproductifs ». « Peu importe où se trouvent nos collaborateurs dans leur parcours de planification familiale – de la couverture de la contraception et de l'avortement, au soutien à la grossesse et à la construction de la famille en passant par les prestations de fertilité, de maternité de substitution et d'adoption –, nous sommes là pour soutenir leurs décisions », a de son côté déclaré Nike, d'a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles