Orange, une banque à peu de frais

Libération.fr

Annoncée depuis des lustres, la banque mobile d’Orange sera ouverte le 6 juillet. Particularité de «Orange Bank» ? Des prestations gratuites ou presque : pas de frais de tenue de compte (à condition d’effectuer trois retraits ou paiements par mois), carte bancaire associée gratuite, découvert autorisé. Cette banque en ligne a été pensée pour être gérée depuis son mobile, qui pourra aussi servir de carte bancaire. Des petites fonctionnalités ingénieuses ont été ajoutées : virement par SMS, instantanéité des écritures de compte, opposition temporaire à la carte bancaire, assistance virtuelle par intelligence artificielle (en collaboration avec IBM)… Orange tâchera de se rémunérer sur la vente de crédits : ceux dédiés à la consommation seront proposés dès la rentrée. Le groupe vise 2 millions de clients d’ici dix ans. Des ambitions à sa portée, avec une base de 30 millions de clients dont il connaît les habitudes de consommation. Et il ne se privera pas de mouliner son «big data» pour vendre crédit, produits d’épargne ou assurance-vie. De quoi inquiéter les banques traditionnelles.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Wall Street finit en hausse, le Nasdaq accroche un record
Dépakine: entre 2.000 et 4.000 cas de malformations majeures
Les gels printaniers tombent sur vignobles et arbres fruitiers
Néerlandaise ou slovaque, la voiture volante s’affiche à Monaco
Canal+ renforce sa présence à Cannes pour les 70 ans du festival

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages