Entrepreneuriat : les « success stories » ne sont pas qu’une question d’argent

Néanmoins, le monde de l'entrepreneuriat est polymorphe, avec une palette de réalité allant des animaux fantastiques convoités – licornes (pour les start-up valorisées à plus d'un milliard de dollars US) et gazelles (jeunes entreprises en croissance rapide) –, jusqu'aux entrepreneurs par nécessité, sachant que 64 % des organisations créées sont des micro-entreprises : il s'agit de micro-entrepreneurs, c'est-à-dire d'auto-entrepreneur ou entrepreneur individuel. De nombreux mythes entourent également l'entrepreneuriat : en particulier, monde académique et économique se rejoignent, sans succès pour l'heure, afin de tenter d'identifier des traits propres aux entrepreneurs qui réussissent.