Le Royaume-Uni et l'UE : 15 dates d'une relation compliquée

Source AFP
·1 min de lecture
Francois Mitterrand et Margaret Thatcher en mai 1990.
Francois Mitterrand et Margaret Thatcher en mai 1990.

Un accord pour Noël. C'est ce que Londres et Bruxelles ont offert à des millions de personnes angoissées à l'idée de ne pas savoir de quoi leur avenir serait fait, une fois la date du 31 décembre passée. Celle-ci marque la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne. Et depuis plusieurs mois, les négociations patinaient sur l'accord post-Brexit censé régir les futures relations commerciales et sécuritaires entre les deux entités. Mais il faut dire que la relation entre les deux blocs n'a jamais été des plus simples, bien au contraire. Retour en 15 dates sur les grandes étapes des difficiles relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Intégration de Londres au bloc européen

Le 9 août 1961 marque la première candidature d'adhésion du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne (CEE), l'ancêtre de l'UE, déposée par le Premier ministre conservateur Harold Macmillan. Le 14 janvier 1963, le général de Gaulle met son premier veto à l'entrée du Royaume-Uni, suivi d'un second le 27 novembre 1967. Il faut attendre le 1er janvier 1973 pour que le Royaume-Uni intègre la CEE, en même temps que l'Irlande et le Danemark. Enfin, le 5 juin 1975, lors d'un référendum sur le maintien de leur pays dans la CEE, les Britanniques votent « oui » à plus de 67 %.

L'arrivée de Margaret Thatcher au pouvoir change tout

Le 30 novembre 1979, la Première ministre conservatrice Margaret Thatcher demande un rabais de la participation britannique au budget européen, vi [...] Lire la suite