Entre Moscou et Prague, bataille diplomatique et soupçon d’espionnage

Les services de la Russie, et pas uniquement les officiels, sont critiqués. 18 employés de son ambassade ont été expulsés de République-Tchèque. Ils sont accusés d’être liés au service de renseignement. "J’ai décidé d’expulser tous les employés de l’ambassade de Russie à Prague, qui étaient clairement identifiés par nos services de renseignement comme des membres des services secrets russes", a expliqué Jan Hamacek, le ministre de l’Intérieur tchèque. Une explosion mystérieuse Moscou a répliqué et a décidé à son tour de renvoyer chez eux vingt diplomates dès le 19 avril au soir. Derrière cette bataille diplomatique se cache une histoire bien plus compliquée, digne d’un roman d’espionnage. En effet, Alexander Petrov et Ruslan Boshirov, deux hommes qui auraient dû rester dans l’ombre, sont deux espions russes présumés recherchés par les autorités tchèques. Ils seraient impliqués dans l’explosion d’un dépôt de munition en 2014, qui avait causé la mort de deux personnes.