Entre la Martinique et l’Hexagone, un cargo à voile importe du rhum bio et zéro carbone

Au large de la Martinique, le Tres Hombres, qui importe du rhum bio de l'île antillaise, a l’élégance des voiliers d’antan. Il transporte des marchandises d’un bout à l'autre de l’Atlantique à la seule force du vent, sans fioul ni moteur. Le bateau fait une rotation de l’Atlantique par an, en respectant le rythme des saisons, se laissant porter par les alizés. Même le chargement à bord du rhum bio et zéro carbone est fait traditionnellement : en faisant rouler les tonneaux un par un, et en les transportant à la nage jusqu’au bateau. "Un choix éthique qui plaît" Un choix radical que Raphaël Mangin Deville, l’importateur, assume. "On ne peut pas apprécier un bon verre de rhum ou de vin biologique s'il a été transporté en porte-conteneur ultra polluant. Les 15 plus gros porte-conteneurs au monde polluent autant que toutes les voitures dans le monde", explique-t-il. À Saint-Etienne (Loire), son rhum fait un carton. "On est vraiment dans une idée éthique qui plaît", estime un caviste. Resté en France, son frère, François, veille sur la précédente cargaison du Tres Hombres, et l’embouteille lui-même.