Entre Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe, Marc-Olivier Fogiel a choisi son camp

·1 min de lecture

C'est une guerre ouverte qui a rythmé les dernières semaines. Pourtant collègues au sein de RMC, Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe se sont envoyés plusieurs attaques, par médias interposés ou par communication interne. Premier acte dans une interview accordée par le journaliste au JDD : "Je remarque simplement que RMC a toujours été une radio populaire, proche de l'auditeur, loin de l'entre-soi parisien. Et je ne souhaite pas qu'elle s'égare. Cet éloignement explique sans doute les chiffres actuels. On s'est peu à peu éloigné du concept très clair d'origine avec trois piliers : information, débat et sport", avait-il lâché.

À lire également

Pierre Ménès : sa défense qui risque de faire grincer des dents... (VIDEO)

La réponse d'Apolline de Malherbe s'est faite dans un mail interne, comme le rapportait Le Parisien. "Certes nous n'imaginions pas de sa part des encouragements. Mais j'espérais pour nous tous au moins le respect du maillot RMC, le respect du collectif, et un minimum d'honnêteté. (...) Je ne pensais simplement pas que l'ancien buteur chercherait à marquer contre son camp", avait lancé la nouvelle tête d'affiche de la matinale de RMC. Cette passe d'armes n'a visiblement pas été au goût ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi