Entre Fabienne Carat et Plus belle la vie, les adieux furent douloureux : "C'est comme quand on quitte un homme"

·1 min de lecture

Une page s'est tournée. Après avoir interprété pendant quinze ans le personnage de Samia Nassri à l'antenne de France 3, Fabienne Carat a pris la décision de quitter Plus belle la vie. Invitée dans l'émission Ça fait du bien d'Europe 1, ce mardi 26 janvier, la comédienne a été interrogée sur les raisons de son départ. La jeune femme a alors expliqué son choix, en faisant le parallèle avec une rupture amoureuse : "C'est comme un homme ! Parfois, on quitte un homme parce qu'on en a marre ou, des fois, on le quitte pour quelqu'un d'autre", a-t-elle confié. Si elle est partie, c'est aussi parce qu'elle a senti que l'aventure Plus belle la vie était arrivée à son terme : "C'était vraiment un ressenti, comme une petite boule de feu à l'intérieur de mon corps. J'ai juste décidé de l'écouter. Et je ne pense pas que ce soit un caprice."

Celle qui a passé "quinze années formidables" au sein de la grande famille de Plus belle la vie a d'ailleurs profité de sa présence dans l'émission d'Anne Roumanoff pour remercier les équipes qui ont travaillé sur ce feuilleton télévisé, ainsi que les téléspectateurs qui lui sont restés fidèles : "Je remercie encore tous les spectateurs, les auteurs, la prod et les acteurs. Tout le monde d'ailleurs."

Au micro d'Europe 1, la comédienne a évoqué le rythme effréné des tournages : "Ça n'arrête pas. Quand mon personnage est en intrigue, je dormais quatre heures par nuit", a confié l'interprète de Samia Nassri. Et de détailler le déroulé de ses journées : "Je (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Éric Dupond-Moretti face aux "sucres lents et sucres rapides" de la justice
Shy'm maman : elle a accouché d'un petit garçon
VIDÉO - "Le contraire de ce qu'il dit la veille" : Pascal Praud allume le professeur Delfraissy
Le roi de Thaïlande fête en public l'anniversaire de sa maîtresse... La reine Suthida grande absente
VIDÉO - Mort d’Étienne Draber : la colère de sa fille envers Emmanuel Macron