Entre Emmanuel Todd et Romain Goupil, le ton monte dans "ONPC"

La tension est montée entre Emmanuel Todd et Romain Goupil dans "On n'est pas couché" sur France 2 ce 25 janvier.

ONPC - La conversation a été compliquée entre Emmanuel Todd et les chroniqueurs d’“On n’est pas couché” ce samedi 25 janvier. L’historien et anthropologue, venu présenter son dernier ouvrage sur le plateau de France 2, n’a pas convaincu ses contradicteurs, déjà critiques de ses prises de position passées.

L’interview s’est d’emblée mal engagée, Emmanuel Todd dénonçant le “discours anti-profs” tenu selon lui par le réalisateur Romain Goupil, l’un des chroniqueurs de la semaine, avant son arrivée sur le plateau. “Je n’ai pas du tout dit que j’étais contre les profs, j’ai dit que j’étais contre l’organisation des profs ici (...) Ça démarre bien, si tu es incapable de comprendre ce que je viens de dire”, a rétorqué le cinéaste, abandonnant rapidement le tutoiement.

 

Les deux hommes ont par la suite rappelé leurs divergences d’opinions, la “différence fondamentale” qui les sépare: tandis que le jeune Emmanuel Todd militait au sein des Jeunesses communistes, Romain Goupil, lui, était du côté des Trotskistes. “J’ai toujours senti en mai 1968 que c’était une bande d’élitistes bourgeois frauduleux”, a lâché l’auteur à propos de ces derniers, provoquant un sourire jaune chez son interlocuteur.

“Vous ne comprenez pas! Il faut travailler!”

L’échange s’est encore tendu au cours du débat sur le fond du livre de l’invité, Les luttes de classes en France au XXIe siècle (Seuil). La philosophe Adèle Van Reeth, deuxième chroniqueuse de la soirée, a abordé le sujet de l’euro, dont la France est “prisonnière” selon Emmanuel Todd, très critique sur la monnaie commune.

“Vous ne comprenez pas! Il faut travailler!”, a lancé l’écrivain, accusant plus tard l’animatrice de France Culture de “tronquer” ses citations sur l’état de la démocratie en France. “Je n’ai pas compris... Après...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post