Entre les deux tours, une marche pour la dépénalisation du cannabis à Paris

Des militants pour la dépénalisation du cannabis ont marché ce samedi dans Paris, dans l'espoir d'attirer l'attention des deux candidats à l'élection présidentielle à ce sujet.  

Un millier de personnes, selon une source policière, ont défilé ce samedi à Paris pour la dépénalisation du cannabis. La marche a été avancée cette année à l'entre-deux-tours de la présidentielle, en espérant que le prochain chef de l'État s'emparera du sujet.
    
Sur des airs de rap et de reggae, le cortège, dans lequel se trouvaient de nombreux jeunes mais aussi des malades militant pour un usage du cannabis à des fins thérapeutiques, est parti peu après 15 heures de la place de la Bastille vers la place de la République, derrière une banderole proclamant: "Marche mondiale du cannabis dépénalisation autoproduction cannabis thérapeutique. Une autre politique des drogues est possible".
    
"En 2012, on avait de grands espoirs en François Hollande, au moins qu'il ouvre un débat sur le plan européen, mais il a manqué de courage, il a trahi son électorat", a déclaré Farid Ghéhiouèche, un des organisateurs de la marche et fondateur de Cannabis sans frontières, interrogé par l'AFP.

Emmanuel Macron "rime avec légalisation"

À quelques jours du second tour de la présidentielle, le militant a comparé la candidate du Front national et son rival d'En Marche!: "Marine Le Pen, elle veut renforcer la répression, Macron, ça rime avec légalisation, fin de la répression, plus de concertation... J'ai l'espoir qu'il incarne ce que Justin Trudeau incarne au Canada." 
    
Le gouvernement du...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages