Entre le Covid et la canicule, l'été 2022 a été meurtrier

L'été 2022 a été difficile : d'après le Bilan Canicule et santé publié ce mardi 22 novembre 2022 par Santé Publique France, 10 420 décès en excès (c'est-à-dire : supplémentaires par rapport aux chiffres attendus) ont été enregistrés entre les mois de juin et de septembre.

Principale coupable, d'après les autorités sanitaires : la canicule. Au total, l'été 2022 aura été marqué par 3 épisodes caniculaires, en particulier dans les départements de la façade atlantique, en Auvergne-Rhône-Alpes, et dans le Sud de la France (régions Provence-Alpes-Côte d'Azur et Occitanie). Ces 3 périodes de fortes chaleurs ont, à elles seules, provoqué 2816 décès excédentaires en France : sans surprise, c'est surtout la classe d'âge des plus de 75 ans qui en a le plus souffert.

Par ailleurs, 7 accidents du travail mortels "en lien possible avec la chaleur" ont été enregistrés par la Direction Générale du Travail : ceux-ci sont principalement survenus chez des personnes travaillant à l'extérieur, dans le domaine de la construction.

Canicule et Covid-19 se sont probablement mutuellement entretenus

Mais il n'y a pas que la canicule : l'épidémie de Covid-19 (qui n'est pas terminée, contrairement à ce qu'on pourrait croire...) a également participé à cet excès de mortalité. Ainsi, comme le précise Santé Publique France, 894 décès liés à l’épidémie de Covid-19 ont été enregistrés à l’hôpital et dans les établissements médico-sociaux pendant (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Cette année, le vaccin contre la grippe ne séduit pas
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mardi 22 novembre 2022 : cas, décès, les infos du jour en direct
Arthrose : et si les anti-inflammatoires faisaient pire que mieux ?
Quelle est cette discipline qui pourrait vous aider à vous remettre plus rapidement du Covid-19 ?
Diverticulite : causes, symptômes et traitement