Entre coups de sang et rebondissements rocambolesques, quatre temps forts du procès Balkany

franceinfo avec AFP

Depuis presque un mois, les coups d'éclat se succèdent au procès des époux Balkany, qui entre dans sa dernière ligne droite mardi 11 juin. Après avoir étudié les accusations de fraude fiscale, le tribunal correctionnel de Paris se focalise désormais sur les soupçons de blanchiment, corruption et prise illégale d'intérêts qui visent le maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), son épouse et leur fils.

Dans ce volet, l'étude des faits a pris fin le 6 juin. Ce mardi, place à l'étude des personnalités des prévenus avant un ultime réquisitoire jeudi. Isabelle Balkany étant hospitalisée, seul Patrick Balkany a jusqu'ici assisté à une audience riche en rebondissements et en sorties extravagantes.

1Quand Patrick Balkany reprend son avocat sur son âge

Le maire de Levallois a donné le ton dès l'ouverture du procès. A l'issue de la première journée d'audience et devant une forêt de caméras et de micros, Patrick Balkany a repris publiquement son avocat sur son âge.

Eric Dupond-Moretti évoquait l'absence d'Isabelle Balkany au procès, hospitalisée après une tentative de suicide début mai. "Madame Balkany est dans un état psychologique très fragile, c'est incontestable. Son mari, qui a 71 ans, l'a découverte inanimée et la pensait morte…" a commencé l'avocat avant d'être (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi