Entre Bernie Sanders et Joe Biden, l'écart se resserre et le ton monte

Le HuffPost avec AFP
Bernie Sanders et Joe Biden lors du débat démocrate du 15 octobre 2019 (photo d'illustration)

ÉTATS-UNIS - Le ton monte encore d’un cran entre Joe Biden et Bernie Sanders ce mercredi 22 janvier, à une dizaine de jours du début des primaires démocrates.

L’ancien vice-président de Barack Obama et le sénateur indépendant du Vermont continuent de s’accuser sans relâche de mentir et d’avoir moins de chances de battre Donald Trump lors de l’élection présidentielle en novembre.

Et la concurrence est d’autant plus rude que entre les deux septuagénaires que, pour la première fois depuis près d’un an, un sondage national ce mercredi place Sanders en première position (27%), mais dans la marge d’erreur, devant Biden (24%).

 

Alors que les échanges entre Bernie Sanders et Elizabeth Warren avaient été la cible de tous les regards quelques jours auparavant, c’est entre les deux hommes que les tensions se cristallisent finalement ouvertement. Chacun accuse maintenant l’autre d’être malhonnête. 

“Je trouve cela incroyable que l’on revienne sur des déclarations, dont beaucoup, la plupart, sont sorties de leur contexte, d’il y a 10, 20, 30, 35 ans”, s’est indigné mercredi Joe Biden sur la chaîne MSNBC. 

Une réponse à Bernie Sanders qui l’a accusé, dans un tweet accompagné d’une vidéo, d’avoir longtemps voulu couper dans les fonds publics de la sécurité sociale, qui alimentent notamment les retraites aux États-Unis. “Soyons honnête, Joe. L’un de nous s’est battu pendant des décennies pour couper la sécurité sociale et l’un de nous ne l’a pas fait”, a-t-il tweeté. 

 

L’une de ses porte-parole de Sanders, Briahna Joy Gray, a accentué l’offensive en publiant une longue...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post