Enterrée vivante, une chienne parvient à s'échapper de sa tombe pour être secourue

·2 min de lecture
Pauvre bête (crédits Progorod Uhkta)
Pauvre bête (crédits Progorod Uhkta)

C’est un cas de maltraitance animale d’une cruauté rare qui est rapporté de Russie. Un couple a essayé de tuer son chien en lui injectant un produit mortel, avant de l’enterrer vivant. Sauf que l’animal a réussi à sortir de son trou, avant d’être sauvé par une passante.

Kiryusha est un berger allemand. Un bel animal, à en croire les photos prises après son sauvetage. Ses propriétaires ont pourtant tenté de s’en débarrasser. D’abord en la piquant, puis en l’enterrant vivante dans une forêt du nord de la Russie. Mais la chienne avait plus de courage que ses maîtres.

Droguée et enterrée

Olga Lystseva n’a pas pu s’empêcher de faire demi-tour. Lorsqu’elle croise un chien épuisé au bord de la route, son image la hante. Alors elle revient, l’installe à l’arrière de sa voiture et le conduit dans une structure de soins aux animaux, Kind City, à Ukhta.

C’est cette structure qui va remonter le fil de l’histoire de Kiryusha. Ils comprennent qu’elle a été enterrée vivante. Il remarque aussi une trace de rasage sur la chienne : les analyses le confirme, on lui a injecté un produit qui se voulait létal. Sauf que Kiryusha a l’instinct de survie en elle. Non seulement n’a-t-elle pas succombé à l’injection, mais en plus elle est parvenue à s’extraire de son trou morbide dans la forêt russe.

En mauvaise santé ?

Lorsqu’ils sont retrouvés, les mauvais maîtres de Kiryusha avouent. Ils l’ont fait, disent-ils, parce qu’elle était en mauvaise santé. Sauf que les vétérinaires de Kind City disent le contraire : les seules traces d’une mauvaise santé viennent de mauvais traitements. Les propriétaires peuvent s’excuser pour leur erreur, cela ne change rien : loin d’eux, Kiryusha est plus heureuse.

Désormais dans un chenil, la chienne se porte bien, selon Kind City. Elle n’attend qu’une chose : être recueillie dans un foyer où l’amour sera à la hauteur de son courage.

Kiryusha avant les soins (crédits Progorod Uhkta)
Kiryusha avant les soins (crédits Progorod Uhkta)
Kiryusha après les soins (crédits Progorod Uhkta)
Kiryusha après les soins (crédits Progorod Uhkta)
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles