Entendez-vous les écureuils ? Découvrez ce qu'ils se racontent

<span class="caption">Les cris de crécelle des écureuils peuvent être une façon d’annoncer leur présence.</span> <span class="attribution"><span class="source">(Shutterstock)</span></span>
Les cris de crécelle des écureuils peuvent être une façon d’annoncer leur présence. (Shutterstock)

Je suis une scientifique spécialiste du comportement des écureuils, et la question que l’on me pose le plus souvent est : « Comment les chasser de ma cour ? »

La vie d’un écureuil n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Ces animaux sont relativement solitaires et doivent surveiller leurs réserves de nourriture durement acquises pour survivre aux hivers rigoureux du Canada. Le comportement qui nous intéresse le plus, mes étudiants et moi, c’est la façon dont les écureuils utilisent les sons, ou ce que nous appelons la communication vocale, pour survivre à une réalité difficile.

Des bêtes solitaires

L’écureuil roux d’Amérique du Nord mène une vie plutôt solitaire. Il passe la plupart de ses journées dans un territoire de 50 à 100 mètres carrés, à la recherche de pommes de pin et d’autres aliments comme des baies et des champignons.

Les écureuils ramassent des pommes de pin tout au long de l’été et de l’automne, et les stockent dans un endroit appelé « cache ». Ils doivent travailler à protéger leur cache, car ce sont des animaux qui se volent beaucoup entre eux. En fait, un écureuil peut dérober jusqu’à 90 % de ses réserves à des individus du voisinage.

Ces petites bêtes font des allers-retours en transportant et en volant des pommes de pin qui leur permettront de survivre aux rudes hivers canadiens. Pendant qu’ils se déplacent, ils émettent souvent un cri fort, appelé cri de crécelle, auquel je m’intéresse. Mes étudiants et moi observons et enregistrons les écureuils pour comprendre le rôle de ces cris.

Par le passé, on présumait que ce cri servait à avertir les autres écureuils de ne pas entrer dans un territoire – que cela signifiait, en quelque sorte : si vous entrez, vous risquez de vous faire agresser par l’individu qui vit ici. Mes recherches ont permis de proposer une vision légèrement différente de ce cri.

Voisins et étrangers

Il est possible que le cri avertisse effectivement les autres écureuils de rester à l’écart, mais sa fonction première est d’identifier son auteur auprès de ceux qui l’entendent. Lorsqu’un écureuil se déplace sur son territoire ou celui de ses voisins, il émet des cris de crécelle de façon intermittente. Ces appels annoncent qui il est et où il se trouve. Les écureuils connaissent ainsi la position de leurs voisins tout au long de la journée. Cette information peut contribuer à limiter les interactions agressives, les poursuites et les bagarres.

Ce cri peut également signaler aux voisins qui est plus susceptible de les voler et qui constitue une menace. Certains individus sont plus à risque de commettre des vols que d’autres.

En écologie comportementale, ce phénomène est appelé l’effet « cher ennemi ». Il implique que pour conserver un territoire, il est utile de connaître la menace relative que représentent les voisins par rapport à celle que représentent les étrangers. En général, un voisin que l’animal connaît constitue une moins grande menace qu’un étranger.

Dans le cas de l’écureuil roux, il a été démontré que des voisins ne représentent pas tous le même degré de menace. Par conséquent, reconnaître son voisin par son cri permet de savoir le risque qu’on court et de réagir de la bonne façon.

Cris sociaux

Le fait de s’annoncer ou de s’identifier est un comportement vocal commun à de nombreux animaux. Plusieurs espèces de mammifères marins, comme les dauphins et les phoques, émettent des cris qui contiennent des informations sur l’individu qui les lance. Ils permettent de reconnaître les compagnons sociaux et la progéniture.

Plusieurs espèces de primates fournissent aussi des informations sur leur identité par leurs cris. Là encore, cela sert souvent dans le cadre d’interactions sociales afin d’atténuer l’agressivité pendant la recherche de nourriture. C’est le cas entre autres chez les babouins et les capucins. Il n’est donc pas surprenant qu’un animal comme l’écureuil roux utilise également des informations sur l’identité d’un voisin pour gérer les interactions complexes liées au territoire.

Mes étudiants et moi-même avons constaté que les écureuils produisent ces cris sur l’ensemble de leur territoire ainsi que sur celui de leurs proches voisins. En observant le moment et l’endroit où les écureuils émettent leur cri de crécelle, nous espérons pouvoir démontrer que ce signal sert à annoncer leur identité et le lieu où ils se trouvent, et pas seulement à chasser les autres de leur territoire.

La version originale de cet article a été publiée sur La Conversation, un site d'actualités à but non lucratif dédié au partage d'idées entre experts universitaires et grand public.

Lire la suite:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles