Enseignement des maths : ce que contient le rapport Villani pour "remédier à une situation calamiteuse"

franceinfo

Ils veulent en faire une "priorité nationale". Le mathématicien Cédric Villani, député de La République en marche, et Charles Torossian, inspecteur général de l'Education nationale, présentent, lundi 12 février, leurs idées pour améliorer l'apprentissage des mathématiques. Le document, que franceinfo a pu consulter, liste 21 mesures pour "remédier à une situation calamiteuse", améliorer le niveau des élèves français et redonner le goût de cette discipline. Franceinfo résume les principales pistes évoquées par ce rapport.

"Multiplier par cinq" la formation des profs

Les professeurs des écoles proviennent en majorité de filières littéraires et des sciences humaines. "Ils ne peuvent pas avoir le même enthousiasme, la même expertise, sur des sujets mathématiques, si on ne les a pas formés un minimum", estime Roger Mansuy, professeur de mathématiques au lycée Louis-le-Grand à Paris, interrogé par franceinfo. Actuellement, les professeurs des écoles reçoivent en moyenne 80 heures de cours de mathématiques en formation initiale, tandis que leurs collègues de Singapour atteignent par exemples 400 heures. "Nous devons multiplier par cinq le volume horaire consacré aux maths dans les formations initiales", propose donc Charles Torossian, cité par le JDD.

Le document préconise aussi la mise en place d'une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi