Enseignante agressée à Combs-la-Ville: trois lycéens en garde à vue

·2 min de lecture
Capture d'écran de la vidéo prise au lycée Jacques-Prévert de Combs-la-Ville. - BFMTV
Capture d'écran de la vidéo prise au lycée Jacques-Prévert de Combs-la-Ville. - BFMTV

Trois lycéens d'un lycée professionnel de Combs-la-Ville ont été placés en garde à vue lundi en lien avec la vidéo virale de l'agression d'une enseignante en Seine-et-Marne, violemment projetée au sol vendredi par un élève dans des circonstances encore floues, a rapporté le parquet de Melun.

Deux mineurs et un majeur sont en garde à vue. Le majeur est soupçonné d'avoir agressé la professeure, tandis que les deux mineurs sont soupçonnés d'avoir filmé les faits, a indiqué une source proche de l'enquête à BFMTV, confirmant une information de M6.

Publiée sur les réseaux sociaux et vue plus de 1,6 million de fois lundi, la vidéo montre un lycéen debout dans la salle de classe, écouteurs aux oreilles, masque au menton et attitude désinvolte à l'égard de son enseignante.

L'enseignante porte plainte

"Écartez-vous, madame", dit l'élève à l'enseignante qui se recule vers la porte d'entrée de la classe en lui intimant de "rester là". Le lycéen enchaîne, plus véhément: "Eh le Coran, poussez-vous madame, wallah poussez-vous tout de suite". "Vous êtes à l'école. Eh, ne me touchez pas", répond l'enseignante. Le lycéen ouvre ensuite violemment la porte, projetant l'enseignante au sol.

Suite à un dépôt de plainte de l'enseignante, le parquet de Melun a ouvert lundi une enquête pour violences avec circonstances aggravantes, car commises envers un enseignant et dans un établissement scolaire.

Contacté par l'AFP, le rectorat de l'académie de Créteil n'a pas précisé lundi les circonstances de l'incident. Samedi, il avait indiqué dans un communiqué que "l'élève (faisait) l'objet d'une mesure d'interdiction d'accès à l'établissement à titre conservatoire et s'expose à de lourdes sanctions disciplinaires. Un conseil de discipline va être convoqué".

L'enquête a été confiée au commissariat de Melun.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles