ENQUETE FRANCEINFO. Un militaire français accusé d’espionnage à l'Otan : entre la France et la Russie, des liaisons dangereuses

Philippe Reltien
·1 min de lecture

Le 21 août 2020, un lieutenant-colonel français en poste dans une base de l’Otan près de Naples a été mis en examen pour intelligence avec une puissance étrangère, collecte et livraison de renseignements. Plus d’une année d’enquête et de filatures ont permis au renseignement français et italien de soupçonner la Russie d’avoir recruté ce lieutenant-colonel. Selon les services italiens, le français rencontrait un officier du GRU, le renseignement militaire russe. Mais pourquoi la Russie cherche-t-elle à obtenir des informations de première main sur l’Otan ?

>> VIDEO. Qui est le militaire français soupçonné d’espionnage avec la Russie

Pour les Russes, l’Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan, aussi appelée Alliance atlantique, qui regroupe la plupart des pays d’Europe, ainsi que la Turquie, les Etats-Unis et le Canada) est désormais perçue comme "une machine de guerre" au service des Américains. Ces derniers ont gagné du terrain après la dissolution de l’URSS, en intégrant dans l’Alliance des pays de l’ancien bloc de l’Est, comme la Bulgarie, la Roumanie ou les pays baltes.

Pourtant, vers la fin des années 90, les Russes ont cru pouvoir travailler en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi