Les Enquêtes de Vera (France 3) 3 Bonnes raison de regarder la saison 9

UN CADRE BUCOLIQUE

Dans l’univers des séries policières, il y a celles qui sont résolument urbaines : rythme enlevé, courses-poursuites, fusillades… Et puis celles destinées aux esprits bucoliques, amateurs de balades dans la lande humide, désolée et battue par le vent. On y traque les meurtriers avec la patience d’un ornithologue à l’affût d’oiseaux rares. Les enquêtes de Vera s’inscrivent dans cette seconde catégorie.

UNE ACTRICE CHARISMATIQUE

Avec son vieil imper, son chapeau de pluie acheté personnellement dans un magasin d’accessoires de pêche, ses bottes, acquises vingt ans plus tôt pour 12 livres sterling dans une braderie, et, enfin, l’antique Land Rover, Brenda Blethyn a fait de Vera une icône. Grâce à cette implication, ce sens du détail, son regard acéré et ses répliques assassines, l’actrice porte la série sur ses épaules. À 73 ans, cette Anglaise, qui a couru plusieurs fois le marathon de Londres, a cessé le jogging. Elle entretient la nervosité de ses enjambées avec un tapis de course.

À lire également

Les Enquêtes de Vera (France 3) : Indispensable Kenny Doughty

UN DUO ATTACHANT

L’une des forces de la série est la complémentarité du binôme que Vera forme avec le sergent-chef Aiden Healy (Kenny... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi