Publicité

Enquête : le vrai du faux autour des rumeurs de cannibalisme en Haïti

Depuis début mars, des rumeurs selon lesquelles le cannibalisme serait courant en Haïti ont circulé sur les réseaux sociaux. Notre rédaction a enquêté : plusieurs vidéos, sur lesquelles se basent ces rumeurs, ont été sorties de leur contexte, même s’il existe également quelques cas de cannibalisme qui semblent avérés, entre 2019 et 2024. Mais cette pratique reste extrêmement rare, ce qui n’a pas empêché des comptes conservateurs hostiles à l’immigration, basés aux États-Unis et en République dominicaine, de relayer ces rumeurs de façon massive. L’une de ces publications, vue 17 millions de fois, a notamment été relayée par Elon Musk.

ATTENTION : certaines descriptions ou captures d'écran dans cet article peuvent choquer.

Depuis le 29 février, Port-au-Prince, la capitale haïtienne, est en proie à une nouvelle vague de violences déclenchée par les gangs. Cette crise a poussé Ariel Henry, le Premier ministre par intérim, à démissionner, comme le réclamaient les gangs et une partie de la population.

C'est au milieu de ce chaos qu'ont commencé à circuler des rumeurs prétendant que le cannibalisme – une pratique consistant à consommer de la chair humaine – serait courant en Haïti actuellement. Ces rumeurs se basent notamment sur trois vidéos, qui ont circulé massivement : deux viennent en réalité d'autres pays, et la troisième, bien qu'elle ait effectivement été tournée en Haïti, remonte à 2021 et n'a donc rien à voir avec la situation actuelle.

Une vidéo tournée en Chine

2024 : une scène impliquant un chef de gang


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24