Enquête. “Voleurs de bébés” : un reportage de la BBC sur le trafic d’enfants choque le Kenya

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Sept personnes sont poursuivies après la diffusion d’un documentaire révélant l’existence d’un large trafic d’enfants jusque dans l’un des plus grands hôpitaux de Nairobi.

La réaction des autorités n’a pas tardé. Premier à s’exprimer après la diffusion d’une enquête de la BBC sur les vols d’enfants à Nairobi, le ministre du Travail et de la Protection sociale kényan promettait en début de semaine la création d’une unité spéciale afin de lutter contre ce trafic “inacceptable”. Quelques jours plus tard, sept personnes sont déjà poursuivies, alors que la chaîne anglaise révèle notamment l’existence d’une filière jusque dans les couloirs d’un hôpital public.

Mis en ligne le 15 novembre, Voleurs de bébés est le fruit d’une année d’enquête sur les disparitions d’enfants qui alimentent le marché de l’adoption clandestine au Kenya. Si aucune statistique officielle n’existe, la chaîne estime que des centaines d’entre eux sont vendus chaque année après avoir été volés dans la rue, négociés derrière les murs des cliniques clandestines ou enlevés dans les hôpitaux. Le prix de la vie : entre 350 et 2 300 euros selon la méthode.

Dans les bidonvilles de Nairobi, certains enfants sont arrachés aux bras des mères les plus vulnérables. C’est le cas de Rebecca. Un matin, cette mère sans abri s’est réveillée sans son fils à ses côtés. C’était il y a près de dix ans, il avait un an. Comme son fils

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :