Une enquête ouverte après la mort de trois chiens lors du championnat de France de Canicross

Un Dobermann court à Nahr al-Kalb, au Liban, le 27 octobre 2010 (illustration) - JOSEPH EID / AFP
Un Dobermann court à Nahr al-Kalb, au Liban, le 27 octobre 2010 (illustration) - JOSEPH EID / AFP

Une enquête a été ouverte après la mort suspecte de trois chiens lors du championnat de France de Canicross, une course pédestre avec chien, qui se tenait samedi à Vauvert dans le Gard, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Nîmes. Un quatrième chien est également actuellement pris en charge, selon le parquet.

"Une enquête a immédiatement été ouverte en flagrant délit" pour "acte de cruauté envers des animaux, pour lequel sont encourus deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende", a expliqué à l'AFP la procureure de la République de Nîmes, Cécile Gensac.

La compagnie de gendarmerie du groupement de Vauvert est chargée de l'enquête. "Une reconstitution des preuves est en cours afin d'identifier ce qu'il s'est passé", a ajouté la procureure.

La fédérations des sports canins porte plaine

La Fédération des sports et des loisirs canins évoque sur sa page Facebook "un geste abject criminel de personne(s) qui ont mis des boulettes de viande empoisonnées sur le site" et a barré son logo d'un bandeau noir. Elle a porté plainte et la seconde journée de la finale du championnat, qui devait se tenir dimanche, a été annulée.

La mairie de Vauvert annonce aussi porter plainte et avoir pris un arrêté municipal pour interdire l'accès au bassin des plaines et aux bois durant le temps de l'enquête, a confirmé le cabinet du maire à l'AFP.

Article original publié sur BFMTV.com