Enquête ouverte après une cyber-attaque visant le monde judiciaire

·1 min de lecture
Une cyberattaque mondiale au ransomware, partie d'Ukraine et de Russie, s'est propagé dans le monde entier.  - Brightcove
Une cyberattaque mondiale au ransomware, partie d'Ukraine et de Russie, s'est propagé dans le monde entier. - Brightcove

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire vendredi, après une cyber-attaque qui a tenté d'atteindre des acteurs de la Justice, selon une source judiciaire confirmant une information du Journal du dimanche. Selon l'hebdomadaire, cette cyber-attaque a ciblé le procureur de Paris, Rémy Heitz, ainsi que des magistrats ou des avocats parisiens chargés de dossiers sensibles.

Une source proche du dossier a toutefois précisé que cette attaque était d'ampleur plus large, ne se limitant pas au tribunal judiciaire de Paris.

"Jeudi matin, j'ai vu que je recevais des courriels de personnes qui ne m'avaient pas envoyé de courriels depuis trois ans, sur des vieux dossiers, je ne comprenais pas ce qui se passait. J'avais vaguement vu la veille un mail curieux, que j'avais tenté d'ouvrir", raconte l'un des avocats touchés, Me Jean-Marc Delas.

Le système informatique de cet avocat a été perturbé pendant une journée et demi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles