Une enquête ouverte à l'hôpital de Dax après des phénomènes inexpliqués

1 / 2

Une enquête ouverte à l'hôpital de Dax après des phénomènes inexpliqués

Depuis trois semaines, le service gériatrique de l'hôpital de Dax est victime d'actes étranges et inexpliqués. Une enquête a été ouverte.

Des chaises déplacées en plein milieu du couloir. Des portes et des fenêtres qui s'ouvrent toutes seules. Du matériel médical changé de place comme par magie. Ces phénomènes dignes d'un mauvais film d'horreur se multiplient en réalité dans le service gériatrique de l'hôpital de Dax.

Depuis trois semaines, patients et personnels hospitaliers assistent à la répétition de ces actes étranges avec une pointe d'inquiétude, selon une information de France Bleu Gascogne. Au point que certains parlent même d'un "Belphégor de l'hôpital".

Une mauvaise plaisanterie

Parmi les méfaits de "ce mauvais esprit": le drap d'une patiente enlevé en pleine nuit, un acte qu'elle ne peut pas faire toute seule. Ou encore des poches d'urines ouvertes et déversées sur le sol ou des paillasses. Pourtant, il n'est pas question d'appeler les équipes de SOS Fantômes. Une enquête a été ouverte par la police de Dax, qui soupçonne plutôt une blague de mauvais goût alors qu'aucun acte grave n'a été commis.

Selon les enquêteurs, il pourrait s'agir d'un acte interne, puisqu'il faut taper un code pour accéder à l'établissement la nuit. Certaines manipulations de matériel constatées nécessiteraient également des compétences médicales, rapporte France Bleu.

Sur le site, la sécurité a été renforcée. La police fait des rondes et des agents de sécurité ont été mis en place. Avec des résultats immédiats:...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi