Enquête sur l'association de cinéma de Ladj Ly: le réalisateur a été entendu par les enquêteurs

Justine Chevalier
·1 min de lecture
Ladj Ly aux Oscars en février 2020 à Hollywood  - Robyn Beck © 2019 AFP
Ladj Ly aux Oscars en février 2020 à Hollywood - Robyn Beck © 2019 AFP

Le réalisateur Ladj Ly a été entendu par les enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis dans le cadre d'une garde à vue qui a débuté mardi, a appris BFMTV de source judiciaire. Cette garde à vue a été levée en début d'après-midi.

Le réalisateur des Misérables a été entendu dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour blanchiment, abus de biens sociaux, faux et usage de faux. Les investigations visent l'association de Ladj Ly qui chapeaute notamment son école de cinéma gratuite en Seine-Saint-Denis. Contactée, l'avocate du réalisateur n'a pas souhaité faire de commentaire.

L'enquête a été ouverte en février 2020. Une perquisition a été menée au milieu du mois de janvier dans les locaux de La Cité des Arts Visuels à Montfermeil qui abrite l'école Kourtrajmé. Selon son avocate, interrogée au moment de cette perquisition, Ladj Ly n'a eu vent de cette enquête que fin décembre lorsque des partenaires financiers de l'école ont reçu des requêtes de la police.

Cette enquête a été ouverte à la suite d'un signalement de Tracfin, la cellule de Bercy chargée de lutter contre la fraude fiscale et le blanchiment d'argent. Son étude a révélé des anomalies dans la comptabilité de cette école, évoquant des possibles détournements de fonds.

Article original publié sur BFMTV.com