ENQUÊTE FRANCEINFO. Brimades, humiliations, harcèlement… Des étudiants infirmiers racontent "l'enfer" vécu pendant leurs stages

Juliette Campion
·1 min de lecture

Depuis toute petite, c'était mon rêve d'être infirmière." D'aussi loin qu'elle se souvienne, Camélia*, 21 ans, a toujours voulu soigner les autres. Après son bac, elle a donc intégré l'un des quelque 325 instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) de France, qui forment au métier en trois ans. Elle effectue son premier stage dans une clinique de Seine-Maritime.

Rapidement, il vire au calvaire. Un jour, se souvient-elle, l'équipe de soignants qui l'encadre lui confie un plateau repas pour une chambre, en insistant pour que ce soit elle qui aille le donner. Elle découvre une femme inerte. "Je suis ressortie très vite : je pensais leur annoncer le décès. Eux m'attendaient en riant." Camélia avait alors 18 ans. C'était la première fois qu'elle voyait un mort.

Ce traumatisme, elle l'a raconté sur Twitter début septembre, via le hashtag #balancetonstage. Lancé par un ancien étudiant infirmier, il a permis à des centaines de jeunes professionnels de témoigner des brimades dont ils ont été victimes à leur arrivée à l'hôpital, en clinique ou en Ehpad.

"T'as rien à faire dans ce métier"

Quand ils arrivent sur un nouveau lieu de stage, les étudiants sont très vite fixés sur ce qui les attend. "Je n'avais pas mis un pied dans le service qu'une aide-soignante m'a dit que ma tête ne lui revenait pas, que je ne pouvais pas être belle et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi