Enquête sur Abdelhamid Abbaoud, l'homme qui a terrorisé la France

Son parcours meurtrier s'est arrêté là, dans un squat de Saint-Denis, le 18 novembre 2015. Abdelhamid Abaaoud est mort au bout de la nuit, lorsqu'un de ses complices, retranché avec lui dans l'immeuble cerné par la police, a déclenché une ceinture explosive. Dégagé des décombres, le cadavre en partie défiguré du terroriste le plus recherché de France est identifié par ses empreintes digitales et son ADN. Le sort du commanditaire et exécutant des attentats de Paris, qui ont provoqué la mort de 130 personnes le 13 novembre 2015, est réglé. Mais l'enquête confiée à Paris et à Bruxelles aux spécialistes de la lutte contre le groupe État islamique (EI) ne fait que commencer.

Lire aussi - Etat islamique : qui sont les 11 Français qui vont être expulsés par la Turquie?

Abdelhamid Abaaoud est mêlé à presque tous les attentats ou tentatives d'attentats en Europe depuis 2014

Quatre ans plus tard, elle est arrivée à son terme. Le réquisitoire du parquet national antiterroriste (PNAT), qui devrait demander le renvoi de 14 personnes devant la cour d'assises, est imminent. Plusieurs milliers de pages d'interrogatoires, d'expertises et d'écoutes téléphoniques ont permis d'établir le rôle de chacun. Et de brosser un portrait précis de l'homme qui a voulu terroriser l'Europe. Abdelhamid Abaaoud est mêlé à presque tous les attentats ou tentatives d'attentats sur le Vieux Continent depuis l'année 2014 : le Musée juif de Belgique, à Bruxelles ; l'attaque du Thalys ; le déluge de feu à Paris.

Il e...


Lire la suite sur LeJDD