Enora Malagré se lâche contre Emmanuel Macron : "il ne pense qu’à séduire les extrémistes !"

·1 min de lecture

L'Afghanistan retombe aux mains des talibans, après 20 ans d'occupation américaine. Et tandis que les États-Unis retirent leurs troupes de Kaboul, la communauté internationale s'inquiète des conséquences pour le pays, ses habitants, et pour le reste monde. Emmanuel Macron a réagi ce 16 août en déclarant que la France ferait son "devoir" pour protéger "celles et ceux qui sont les plus menacés".

Le chef de l’État a toutefois ajouté que l'Europe ne pouvait pas "à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle". C'est ainsi qu'il a annoncé : "Nous devons anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toutes natures". Une petite phrase qui a fait un véritable tollé...

À lire également

Emmanuel Macron critiqué concernant son discours sur la crise en Afghanistan : "Cela n’est pas digne du chef d’État français "

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles