Enlèvement de la petite Mia dans les Vosges : toujours pas de trace de la fillette

La petite Mia, 8 ans, a été enlevée mardi 13 avril dans une petite commune des Vosges et reste toujours introuvable, mercredi. Mardi, à 11h30, alors qu’elle était chez sa grand-mère, qui en avait la garde, trois hommes se sont présentés comme des éducateurs de la protection de l’enfance, et ont emmené Mia à bord d’une camionnette grise. Mardi soir, l’alerte enlèvement a été diffusée pendant trois heures, avant d’être retirée. Les enquêteurs se concentrent sur la piste de sa mère, Lola Montemaggi, 28 ans, qui aurait reçu l’aide de complices pour enlever l’enfant. 90 gendarmes à sa recherche Le profil de la jeune femme inquiète la justice. À la fin de l’année 2020, un signalement a été transmis au parquet concernant Mia. Il indiquait que "l’enfant était confronté à la violence de sa mère à l’endroit de son conjoint, à ses propos suicidaires et à son refus de sa scolarisation", explique Nicolas Heitz, le procureur de la République d'Epinal. Sa mère aurait eu à ce moment-là l’intention "de partir avec sa fille en camping-car dans le but de passer en dessous des radars de la société". L’enfant, sa mère et les ravisseurs sont toujours activement recherchés. Une trentaine de signalements ont été faits à la gendarmerie, mais toujours aucune trace de Mia. 90 gendarmes sont toujours à sa recherche.