Enlèvement de la petite Mia : le témoignage difficile de ses grands-parents sur sa vie cabossée

·1 min de lecture

Pour la première fois, Lydie, 57 ans, la grand-mère paternelle de Mia, enlevée par sa mère le 13 avril dernier et retrouvée depuis, a accepté de s'exprimer dans une interview accordée au Parisien. Elle est revenue sur la vie de la fillette de 8 ans. Elle et son mari, Baki, ont élevé Mia de sa naissance jusqu'à ses cinq ans.

Dans les colonnes du Parisien, la grand-mère a d'abord expliqué comment son fils et Lola Montemaggi s'étaient rencontrés en 2007, "dans un cadre festif", "ils étaient très très jeunes", précise-t-elle. En 2013, la petite Mia vient au monde. Mais si "c'était une enfant voulue", le couple a compris que "c'était dans son intérêt de nous la confier, indique Lydie avant de préciser, Lola l'avait admis à ce moment-là, elle savait que vu leur situation, notamment financière, c'était très compliqué pour eux de l'élever convenablement. Ils n'avaient pas d'emplois stables. Il n'y avait pas de décision de justice. Cela s'est fait naturellement, d'un commun accord. Les parents savaient que Mia serait heureuse avec nous et elle l'a été." La fillette grandit donc avec ses grands-parents jusqu'à l'âge de 5 ans. "Elle était très heureuse et épanouie, elle avait tout ce dont elle avait besoin. (...) Les parents, eux, à un moment, s'étaient installés près de Cassis. Ils venaient de temps en temps la voir", se souvient la grand-mère. Entre temps le couple se sépare. Le fils de Lydie et Baki part vivre en Espagne. "Nous ne sommes pas (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : cette thèse à laquelle ses proches refusent toujours de croire
Delphine Jubillar : ce sentiment qu'ont ses frères et sœur après quatre mois d'enquête
Delphine Jubillar : pourquoi ses frères et sœur vont eux aussi subir un interrogatoire
Un millionnaire qui s'ignore ! La Française des jeux recherche activement un heureux gagnant
Un père et sa fillette ciblés à tort meurent dans l'incendie ravageur de leur maison