Enlèvement de Mia : "Il va falloir apaiser ce séisme émotionnel", explique le psychanalyste Pascal Neveu

franceinfo
·1 min de lecture

Le psychanalyste Pascal Neveu revient sur les suites de l'affaire Mia, finalement retrouvée saine et sauve dans un squat en Suisse.

"Il va falloir apaiser ce séisme émotionnel", explique sur franceinfo le psychanalyste Pascal Neveu après que la petite Mia ait été retrouvée saine et sauve dans un squat en Suisse. Dimanche 18 avril, cinq hommes ont été mis en examen pour enlèvement en bande organisée d'une mineure de moins de 15 ans et association de malfaiteurs. Quatre ont été placés en détention provisoire, et le cinquième sous contrôle judiciaire.

franceinfo : Mia est en bonne santé a dit le procureur de la République de Nancy. Mais comment savoir si elle est en bonne santé mentale ?

On va le savoir très rapidement. La protection judiciaire de la justice a envoyé immédiatement un assistant social et un psychologue, de manière à évaluer quels sont ses attitudes, ses comportements. On a tous des mécanismes de défense psychiques qui font que, peut-être qu'on a vécu un traumatisme, peut-être qu'il y aura des conséquences et des séquelles possibles. Mais pour le moment, c'est trop récent. Pour moi il y a deux questions à se poser. Ce qu'elle a vécu lorsqu'elle a été enlevée, la cavale également pendant cinq jours, le fait d'avoir vécu dans ce squat une exfiltration par les forces de l'ordre, de retourner également auprès de sa grand-mère. Ça peut être très traumatisant, surtout à cet âge-là.

Et puis le deuxième point, c'est le discours qu'elle a pu entendre pendant cinq jours, la médiatisation qu'il peut y avoir, cette communauté complotiste, antisystème, qui a pu discuter, lui insinuer des discours qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :