Enlèvement de Mia : qui est Rémy Daillet-Wiedemann, soupçonné d'être lié aux ravisseurs de la fillette ?

franceinfo
·1 min de lecture

Un ancien membre du MoDem reconverti dans le complotisme pourrait avoir un lien avec l'enlèvement de Mia, âgée de 8 ans, retrouvée dans un squat en Suisse avec sa mère. Rémy Daillet-Wiedemann, 54 ans, résidant en Malaisie, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international dans le cadre de cette affaire, a annoncé mardi 20 avril le procureur de la République de Nancy. Il lui est notamment reproché d'être "l'animateur principal de la mouvance" dans laquelle s'inscrivent les différents ravisseurs de Mia.

Cet homme est soupçonné d'avoir "joué un rôle dans l'organisation de l'enlèvement et aurait ainsi fourni les coordonnées de l'accueillante de la mère et de l'enfant à Neuchâtel". Joint par BFMTV, Rémy Daillet-Wiedemann ne nie pas son implication, mais réfute tout enlèvement. "Il ne s'agit pas d'un enlèvement mais d'une restitution d'un enfant à sa maman à sa demande. Il y a une inquiétude de la population au sujet de nombreux placements abusifs. Il y a des milliers de placements faits abusivement", a-t-il déclaré. Franceinfo revient sur le parcours sinueux de cet homme connu des sphères complotistes, qui ambitionnait récemment de "renverser le gouvernement".

Une ex-figure du MoDem en Haute-Garonne

Fils de l'ancien député UDF Jean-Marie Daillet, Rémy Daillet-Wiedemann se présente aux élections municipales en 2008, dans la petite commune de L'Isle-en-Dodon (Haute-Garonne). A l'époque, son programme porte notamment sur le développement de la démocratie directe, rapporte La Dépêche (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi