Enlèvement de Mia : ce qu'il faut retenir du point sur l'enquête du procureur d'Epinal

franceinfo
·1 min de lecture

Après l'enlèvement de la petite Mia dans les Vosges, quatre hommes ont été placés en garde à vue, a annoncé le procureur de la République d'Epinal, Nicolas Heitz, lors d'un point-presse vendredi 16 avril. L'enfant de 8 ans, qui avait été enlevée mardi chez sa grand-mère maternelle, n'a toujours pas été retrouvée. Elle pourrait se trouver à l'étranger avec sa mère, a-t-il précisé. Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

Quatre hommes en garde à vue

Déclenchée quelques heures dans la soirée du mardi 13 avril, l'Alerte enlèvement a permis à la police de recueillir des témoignages sur les véhicules ayant circulé dans la matinée près du domicile de la grand-mère aux Poulières (Vosges). Les immatriculations des voitures en question ont ensuite permis de remonter jusqu'aux quatre hommes interpellés, a expliqué en substance le procureur. D'autant que les suspects étaient déjà suivis par le Parquet national antiterroriste (Pnat), même s'ils n'avaient pas d'antécédents judiciaires.

L'un des suspects, âgé de 58 ans, a été interpellé mercredi soir à son domicile dans le 19e arrondissement de Paris. "La perquisition réalisée à son domicile permettait de découvrir le script d'un discours à tenir devant la grand-mère de Mia pour se faire passer pour un éducateur. On découvrait également de nombreux téléphones portables", a détaillé le magistrat. La police a également retrouvé dans un box à proximité l'un des véhicules signalés près de la maison de la grand-mère, une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi