Affaire Mia : la mère de la petite fille mise en examen et placée en détention provisoire

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La mère de Mia, soupçonnée d'avoir commandité l'enlèvement de sa fille de 8 ans, a été mise en examen pour "enlèvement de mineur de 15 ans en bande organisée" et "soustraction de mineur par ascendant hors du territoire de la République", vendredi 23 avril, a annoncé le procureur Nancy, François Pérain.

"Elle a souhaité assumer son acte, le légitimer et le justifier", a-t-il précisé, même si "elle n'a pas voulu détailler l'organisation de l'enlèvement de Mia". Lola Montemaggi a ensuite été placée en détention provisoire, dans la nuit de vendredi à samedi, a appris franceinfo auprès de France Bleu Sud Lorraine. La jeune femme avait été extradée plutôt vers la France par la Suisse, pays où elle avait été arrêtée dimanche.

"Elle ne supportait pas de ne pas voir sa fille"

"Elle ne supportait pas de ne pas voir sa fille, elles étaient fusionnelles (...) C'était pour elle inconcevable, et puis elle s'est laissé entraîner, elle n'a pas fait le bon choix", a déclaré l'avocat de Lola Montemaggi, Stéphane Giuranna, évoquant "une femme qui est triste".

Elle a été remise "aux autorités françaises vers 11 heures", avait confirmé plus tôt l'Office fédéral de la justice. Lola Montemaggi a été extradée en même temps qu'un ressortissant français surnommé "Roméo", qui l'avait aidée en Suisse. Ce dernier a été mis en examen pour "enlèvement aggravé et association de malfaiteurs". Celui-ci "a finalement reconnu avoir participé à la préparation de l'enlèvement", notamment via une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi