Enlèvement de Mia : "Il y a un désir chez les survivalistes de sortir du système", affirme un sociologue

franceinfo
·1 min de lecture

Le profil des quatre personnes interpellées soupçonnées d'avoir participé à l'enlèvement de la petite Mia, toujours introuvable interroge. Selon les premiers éléments de l'enquête, ils sont proches du mouvement survivaliste. Lors d'une conférence de presse, le procureur de la République d'Épinal a par ailleurs évoqué le profil de la mère de Mia et son intention de passer "sous les radars de la société". Ce qui n'étonne pas Bertrand Vidal, sociologue à l’université Paul Valéry de Montpellier et auteur de "Survivalisme". Car selon lui, "il y a un désir chez les survivalistes de sortir du système".

Le profil des personnes interpellées après la disparition de Mia pourrait s'apparenter à celui de la mouvance survivaliste. Est-ce que ça y ressemble ?

Des actes d'une mouvance extrême du mouvement survivaliste.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi