EnjoyPhoenix a trouvé "vraiment dégueulasse" le reportage de "66 minutes" sur M6

Diane Frances
"C'est quoi ce reportage sur M6 qui sort tout de son contexte ? Je comprends pas vraiment là..."

PEOPLE - "Quand j'ai vu ce que les gens disaient, j'étais là genre: 'what mais qu'est-ce qui s'est passé en fait?'!" Marie Lopez alias EnjoyPhoenix est toute chamboulée. La Youtubeuse beauté aux deux millions d'abonnés a publié sur SnapChat, lundi 17 avril, une vidéo presque aussi longue que ses innombrables tutos maquillage, chaussures, acné, Saint-Valentin, harcèlement scolaire et on en passe.

La source de ses malheurs? Le dernier numéro du magazine "66 minutes" de M6, qui s'intéressait au salon des YouTubeurs Vidéo City, ne l'a pas vraiment mise en valeur. Marie Lopez, habituée à contrôler son image de la racine des cheveux au bout des ongles, n'a pas supporté l'affront.

Il faut dire que le reportage n'épargne pas la coqueluche des ados. On y découvre une EnjoyPhoenix agacée par les sollicitations des fans et des sponsors. Entre une interview à la marque Maybelline - pour laquelle on lui dicte son texte - et un passage sur scène où elle doit récompenser la gagnante d'un concours organisé par Elle - dont elle ignore l'identité - Marie lâche au micro un discret "c'est chiant!".

"C'était prévu de faire ça maintenant?", reproche-t-elle à la personne qui l'assiste. Au silence interloqué de l'intéressée, la starlette répond avec un geste de la main: "Laisse tomber!". Elle n'a pas eu le temps de se remaquiller et on ne l'a pas briefée pour la remise des prix.

De quoi ajouter un peu plus à sa contrariété déjà palpable. "Filme", ordonne-t-elle dans la précipitation à sa cameraman avant de se placer devant l'objectif et raconter son ressenti, alors que les fans attendent son arrivée depuis vingt minutes.

La YouTubeuse a réagi au quart de tour dès qu'elle a appris...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages