Engagement. Shakira publie une tribune contre la politique migratoire des États-Unis

Time (New York)
·1 min de lecture

Dans une tribune publiée par Time, la chanteuse colombienne déplore la politique migratoire des États-Unis. Elle demande à la société américaine de se mobiliser pour retrouver les parents des enfants séparés de leur famille et de punir les “responsables” de ces méthodes “incroyablement cruelles”.

“Comment se fait-il qu’un pays construit à la sueur du front de ses immigrés et qui prétend tenir les valeurs familiales en si haute estime ait une politique migratoire aussi incroyablement cruelle ?”, s’indigne la chanteuse Shakira dans une tribune publiée par le magazine Time. Sa prise de position fait suite aux récentes révélations à propos des “orphelins” de la politique antimigratoire mise en place par Donald Trump depuis 2017. Séparés de leur famille à la frontière mexicaine, 545 enfants de migrants n’ont toujours pas retrouvé leurs parents.

Alors que les États-Unis doivent élire un nouveau président demain soir, l’artiste mondialement connue pour ses performances scéniques, ses engagements humanitaires et, plus récemment, pour ses déboires fiscaux, réclame “un système d’immigration juste et humain qui honore les engagements du pays envers les demandeurs d’asile et reconnaît l’humanité fondamentale de chacun d’entre nous”.

À lire aussi: Enquête. Le fisc espagnol fouille les comptes de Shakira et l’accuse de délit fiscal

545 enfants “confinés dans un no man’s land”

Fille d’un New-Yorkais issu d’une famille de Libanais immigrés pendant la Grande Dépression des années 1930 et d’une mère colombienne, Shakira rappelle que les États-Unis se sont construits grâce aux migrants. La séparation des familles de migrants illégaux à

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :