Les Enfoirés : cette bonne nouvelle qui va rassurer Les Restos du Cœur

·1 min de lecture

L'année 2020 a été très difficile pour les Restos du Cœur. À cause de la pandémie de Covid-19, de plus en plus de bénéficiaires ont eu besoin des repas distribués par l'association fondée par Coluche en 1985. Mais à cause des restrictions liées à la lutte contre la propagation du virus et l'interdiction des concerts, Les Enfoirés n'ont pas pu se produire comme d'habitude cette fois-ci. En effet, chaque année, le concert tenu par la bande de Michaël Youn, Zazie, Mimie Mathy, Kad Merad et tant d'autres est une source de revenus importante pour Les Restos du Cœur et l'absence de public a pesé lourd dans la balance. Sophie Bazou, responsable du service Enfoirés au sein de l'association, révélait au quotidien Le Progrès au mois de janvier 2021 le manque à gagner que cela représentait : "Financièrement, on va perdre 4,2 millions d'euros sans la billetterie des Enfoirés. Ça va être une année compliquée pour nous. Ça représente un tiers des revenus du spectacle des Enfoirés".

Si Les Restos du Cœur sont passés à côté d'une belle somme, il y a tout de même plusieurs bonnes nouvelles concernant cette édition 2021 du concert des Enfoirés, enregistrée à la Halle Tony Garnier de Lyon. Non seulement l'émission a été un grand succès d'audience sur TF1 puisque plus de 9,2 millions de téléspectateurs étaient branchés sur la première chaîne le vendredi 5 mars. Mais ce n'est pas tout… L'album À côté de vous, sorti le lendemain de la diffusion du concert, s'est vendu à 118.200 exemplaires en une semaine (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Ici tout commence : qui est Joseph Malerba, l'interprète de Benoît Delobel ?
Ici tout commence : cette star de TF1 qui intègre le casting de la série
Top Chef : ce que les candidats doivent impérativement travailler pendant leur préparation
Le prince Charles sort de sa réserve : il prend la parole pour encourager les Britanniques à la vaccination
Alain Françon : qui est le metteur en scène agressé à l'arme blanche dans les rues de Montpellier ?