"Enfer", "vomis", "spéléo"... Les galères sur le RER B ont encore fait craquer les usagers et internautes en pleine canicule

Les RER B et D ont ce qu'on appelle une sale réputation. Très souvent en retard, absence de clim, mauvaises odeurs et passagers douteux... c'est le train à ne pas prendre si vous avez un rendez-vous important ou si vous êtes ochlophobe !

En ce jour de canicule ce lundi 18 juillet, il est encore plus compliqué de supporter ce genre d'évènements. Les passagers de ce matin sont pourtant restés bloqués pendant 50 minutes dans des wagons non climatisés puis ont dû ouvrir eux-mêmes les portes afin de pouvoir marcher sur les rails. Des bébés en pleurs, des crises de panique, des valises... C'était un vrai carnage.

Ils ont marché 45 minutes avant de rejoindre la station Châtelet sous les tunnels et, pour la plupart, sans de quoi s'hydrater. De nombreuses personnes ont vomi, d'autres sont carrément tombées dans les pommes. De quoi faire baisser encore plus la côte de popularité de notre cher RER B qui nous promet toujours de multiples surprises...

La raison de tout ça ? Selon la SNCF, toute cette perturbation était due à un signalement de personnes sur les voies. Classique...

Comme on peut le voir ici, les personnes bloquées n'ont pas eu tant d'informations, ce qui a énervé tout le monde et a laissé place à une vague immense de critiques sur Twitter à l'encontre du RER B.

Le RER B ? Un enfer !

Ces incidents sont loin d'être une exception du côté du RER B et ça ne semble plus surprendre grand monde. Les usagers ont la triste habitude de...

Lire la suite


À lire aussi

The Voice 2022 : Florent Pagny en plein combat contre le cancer, sa 1ère fois apparition chauve secoue les internautes
Johnny Depp en couple avec son avocate ? Les internautes en plein doute
TPMP : une chroniqueuse complètement ivre en plein direct ? "Elle a dû vider le mini bar dans les loges", les internautes hallucinent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles