Les Enfants du secret (France 3) Lucie Lucas : "C’est mon premier vrai rôle de trentenaire"

·1 min de lecture

Peu après la naissance de votre troisième enfant, vous avez enchaîné avec cette fiction où vous interprétez Sabine, une archéologue plongée au cœur d’une machination. Qu’est-ce qui vous a motivée ?

Lucie Lucas : Je trouvais cela intéressant d’explorer un tel personnage à ce moment-là de ma vie. C’est mon premier vrai rôle de trentenaire. Et quel plaisir de jouer une archéologue ! Étant passionnée d’Histoire, cela m’aurait plu de faire ce métier. Après le bac, j’avais intégré une école où j’étudiais l’histoire de l’art, l’archéologie, l’ethnologie et la sociologie.

Le scénario est captivant. Quelle a été votre réaction lorsque vous l’avez lu pour la première fois ?

Je l’ai dévoré comme un polar ! On joue beaucoup avec le téléspectateur. On essaye de l’amener dans des endroits auxquels il ne s’attend pas, puis de le surprendre. Ce jeu du chat et de la souris était très sympathique à jouer avec mon partenaire, Pierre-Yves Bon. Il incarne Pierre, le capitaine de police de Bordeaux chargé de l’enquête sur la profanation de la tombe de la mère de Sabine.

Votre face-à-face avec lui crève littéralement l’écran. Est-ce le fruit d’une belle complicité hors caméra ?

Nous nous sommes tout de suite bien entendus. Pierre-Yves porte un nom de famille qui le définit très bien ! J’ai été frappée par sa gentillesse et son humilité. J’adore travailler avec des acteurs comme lui, à la fois travailleurs et bienveillants.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi